Menu

Alevinage au Lac de Lozère

Alevinage au Lac de Lozère

Il faisait froid en ce vendredi 15 janvier 2016 à 8 heures, le jour tardait à se lever, mais les amis pêcheurs étaient là pour le coup de main.
Le camion de notre pisciculteur habituel (Vasseur) nous attendait pour délivrer les 200 kg de gardons destinés à soutenir la population de cette espèce dans le lac de Lozère.

Pourquoi aleviner ?
Dans le cadre de notre mission de promotion de la pêche et de la protection du milieu aquatique, nous  avons le devoir  de rééquilibrer la présence les différentes espèces de poissons. En effet,  il nous a semblé un déficit en gardons dans ce plan d’eau.
Mais nous avons le souci de favoriser la reproduction naturelle.
C’est pourquoi nous avons commencé en 2015 la pose de frayères dans le deux lacs (Lozère et Mail) et nous avons l'intention d’améliorer ces travaux avec l’aide de la fédération de pêche de l’Essonne.
Néanmoins, notre vocation est l’halieutisme et en attendant une reproduction naturelle abondante, nous devons satisfaire nos pêcheurs pour leur permettre de pratiquer leur loisir en trouvant dans nos eaux de quoi faire de belles bourriches. (L’argent des cartes de pêche sert aussi à celà).
Nous n’avons pas aleviné volontairement dans le lac du Mail d’Orsay afin de mesurer l’impact de nos frayères posées l’année dernière et celles que nous poserons cette année.
Toujours avec le souci d’une gestion patrimoniale, nous surveillons la rivière Yvette et, suivant les résultats des pêches électriques effectuées par la fédération et le syndicat de rivière de l’Yvette (SIAHVY), nous sommes attentifs à l’évolution de la population piscicole et agirons en conséquence si nécessaire.
Nous souhaitons à tous nos pêcheurs une bonne année de pêche et attendons de leur part les renseignements nécessaires pour nous aider à favoriser l’exercice de notre loisir pêche.

Le président,
Alain Ranvier

chasse pêche petites annonces  

SFbBox by caulfield cup