Menu

La pêche au feeder

Cages feeder ouvertes.
Cages feeder ouvertes.

La pêche dite "à l'anglaise" ne se limite pas qu'à la pêche au flotteur. La pêche au feeder (ou quiver) en fait partie. Elle consiste à envoyer dans l'eau le bas de ligne habituel, mais accompagné d'une cage préalablement remplie d'amorce et/ou d'esches qui vont ainsi se libérer au fond à proximité de l'hameçon. Cela revient à pêcher au coup, mais à longue distance et sans flotteur.

feeder 2D'abord, un petit tour par la terminologie car, comme souvent, beaucoup de termes utilisés dans le monde de la pêche nous parviennent d'outre-Manche. Par "feeder", on entend "quelque chose qui nourrit", que l'on traduit tout bêtement par "amorçoir". Le terme "quiver" ou "quiver-tip" décrit le scion de la canne qui frétille en présence d'une touche. Ainsi, on peut pêcher au feeder (avec un amorçoir) ou tout simplement en remplaçant la cage feeder par un plomb, auquel cas on pêche au quiver.
Comme on vient de le voir, il n'y a pas de flotteur pour indiquer au pêcheur la présence d'un poisson. La détection de la touche se fait au moyen du scion de la canne. Ce dernier sera à choisir entre 3 et 5 modèles (livrés avec la canne) et de sensibilités différentes afin de compenser les effets du courant et du vent. En étang et par temps calme, on utilisera un scion sensible (ou rapide) ; en rivière ou par temps venteux, on utilisera un scion plus rigide (ou lent).

Cannes et moulinets spécifiques
Les cannes pour la pêche au feeder sont prévues pour lancer des masses assez lourdes à de longues distances. Il faut donc une canne spécifique adaptée à cette pratique. Elles mesurent généralement 3,60m et doivent être dotées d'un moulinet adapté au type de poisson recherché, mais un moulinet pour l'anglaise au flotteur suffit dans la plupart des cas.
Il existe des cannes légères (de puissance 10 à 40g, par exemple) pour expédier des petits feeders, ou des versions "heavy" (50 à 200g) afin de pêcher plus loin avec de grosses charges d'amorce.

Cages : l'embarras du choix
Les cages feeder existent sous de nombreuses formes : rondes, carrées, fermées, ouvertes, à plat, en ressort… et leur poids varie d'un modèle à un autre. Il est utile d'en avoir un assortiment à portée de main afin de satisfaire toutes les conditions de pêche rencontrées.

Montages feeder et action de pêche
Pour le débutant, rien ne vaut une cage "inline" qui sera insérée directement sur le corps de ligne et stoppée par une bille. D'aucuns préfèrent le montage déporté, où la cage coulisse sur une ligne parallèle plus fine fixée au corps de ligne. En cas de grosse prise ou d'accrochage, la cage peut ainsi se libérer (au risque de la laisser au fond de l'eau, évidemment) sans risquer de perdre le poisson et de le blesser.
Pour pêcher, on envoie le montage à l'endroit voulu. On peut compléter l'effet de l'amorçoir en aigrainant.
La canne sera posée dans un support adapté, ligne tendue, presque parallèle à la berge de façon à détecter les touches.
Le ferrage doit être rapide et précis pour ne pas louper les poissons.

feeder 3

Pour en savoir plus, on vous conseille vivement le site Peche-feeder.com qui est animé par un spécialiste de cette pêche.

Plus dans cette catégorie : « Technique : La pêche à l'anglaise

chasse pêche petites annonces  

SFbBox by caulfield cup