Menu

Désinfecter son matériel : une habitude à prendre

Les bourriches sont particulièrement propices à la propagation des maladies.
Les bourriches sont particulièrement propices à la propagation des maladies.

Avec la démocratisation des cartes de pêche interfédérales, les pêcheurs n'hésitent pas à voyager pour pratiquer leur sport, toujours à l'affût de coins de pêche prolifiques. Plus le pêcheur visite différents plans d'eau et rivières, plus le risque de propagation de maladies à travers la contamination du matériel de pêche est accru.
Grâce au tissu associatif et aux actions des fédérations départementales, les étangs, lacs et autres rivières sont en règle générale en bonne santé. Il en est de même dans le privé où les poissons sont souvent sélectionnés et choyés. Il serait dommage qu'un pêcheur venu d'une autre région vienne contaminer ces lieux avec un matériel infecté…
La prévention des maladies, qu’elles soient d’origine bactérienne ou virale, repose essentiellement sur des bonnes conditions de vie.
Ainsi, quelques règles simples doivent être respectées et le nettoyage de votre matériel après une partie de pêche devrait être un réflexe conditionné. Il est quand même plus agréable de mettre au sec un poisson en bonne santé que de sortir de l'eau un animal atteint de parasites ou de pathologies d'ordre viral, n'est-ce pas ?

Quels équipements désinfecter ?
Le minimum que l'on puisse faire après une session au bord de l'eau est de rincer abondamment à l'eau claire tous les matériels qui ont été en contact avec l'eau et les poissons, même si vous pêchez toujours au même endroit. Si vous changez fréquemment d'endroit, la désinfection s'impose avant de visiter un autre plan d'eau. En particulier, les bourriches, épuisettes, tapis de réception et sacs de conservation sont susceptibles de transmettre des maladies.
Le plus souvent en matière synthétique de nos jours, ces matériels sont faciles à nettoyer.

Comment désinfecter ?
Certaines pêcheries privées exigent que les épuisettes et bourriches soient désinfectées en arrivant sur les lieux. Un bain de solution désinfectante est alors mis à disposition des visiteurs. Selon les produits, un bain de plus ou moins vingt minutes est suffisant.
Chez soi, on peut utiliser des produits disponibles dans le commerce (malheureusement pas assez présents dans les magasins de pêche) ou utiliser une solution à base d'eau de javel. Attention à bien diluer celle-ci, autrement vous risquez de décolorer certaines matières ou d'affaiblir les coutures.
On peut mettre les équipements en immersion dans une grande bassine ou une poubelle de jardin. Si vous n'avez pas cette possibilité, on peut asperger le matériel avec un spray. Dans les deux cas, une fois le nettoyage terminé, pensez à rincer à l'eau claire et à laisser sécher à fond. Bien sûr, on prendra soin d'enlever toutes les impuretés organiques avant de procéder à la désinfection.
Dans le pire des cas, si vous ne pouvez désinfecter votre matériel à fond, laissez-le sécher dehors à une température d'au moins 20°C pendant 48 heures.

En voyage à l'étranger
Il y a des pays où la réglementation est très stricte en matière de désinfection. En Norvège, par exemple, il existe des stations de désinfection qui délivrent après coup un certificat de conformité qui doit être présenté en cas de contrôle. Une mesure qui a été mise en place après que le pays a perdu d'innombrables saumons à cause de l'introduction d'un parasite, Gyrodactylus salaris, qui touche les nageoires et la peau des saumons et truites de mer.
Un peu plus loin, en Islande, il est aussi obligatoire de désinfecter son matériel avant de pêcher. Et il faut montrer patte-blanche en se munissant d'un certificat délivré par une autorité vétérinaire compétente. Il est d'ailleurs possible de désinfecter son matériel en arrivant à l'aéroport de Keflavik, un service payant qu'il faut demander en passant la douane.
Autre exemple, outre-Manche, on apprécie peu "l'importation" de maladies et des mesures de protection sont prises aux frontières de l'île britannique.

chasse pêche petites annonces  

SFbBox by caulfield cup