Menu

Le Chevesne

Un chevesne de belle taille capturé dans l'Yvette.
Un chevesne de belle taille capturé dans l'Yvette. © Entente de l'Yvette

Le chevesne ou chevaine (Squalius cephalus) est un poisson d'eau douce très fréquent en Europe. En France, il est répandu sur tout le territoire hormis le Nord-Pas-de-Calais, la Corse et le Finistère. On le rencontre principalement dans les rivières de deuxième catégorie, comme l'Yvette, ainsi que les zones inférieures des rivières de première catégorie. On peut aussi le retrouver jusque dans les lacs de moyenne montagne et les étangs.

Description du Chevesne

Corps cylindrique et allongé avec de grosses écailles, une tête à front plat avec une bouche large, le dos est généralement foncé (gris-noir) et les flancs brillants ou parfois légèrement dorés. Il peut atteindre la taille de 80 cm pour environ 4 kg. Il est parfois confondu avec la vandoise.
Il vit principalement dans les rivières courantes, entre deux eaux. En été, il est souvent près de la surface et proche des berges à la recherche d'insectes alors qu'en hiver il descend vers le fond.
C'est un poisson grégaire, se déplaçant en bancs, souvent d'individus de même taille.
Omnivore, il mange pratiquement tout : vers, larves, crustacés, mollusques, insectes, mousses de rivières, fruits, plus rarement de petits poissons...
Il se reproduit d'avril à juin en fonction de la température de l'eau, le mâle a alors à cette époque la tête couverte de petits points blancs.

Pêche du Chevesne

On rencontre de nombreux bancs de chevesnes dans l'Yvette, principalement à Gif-sur-Yvette à la confluence avec La Mérantaise, ou encore sous le pont de la N118 à Orsay, ou au pont de Lozère à l'entrée du stade de rugby. Mais la population est plutôt bien étalée sur toute la longueur de la rivière. Parce qu'il est omnivore et actif toute l'année, ce poisson peut se pêcher de différentes façons :
• De manière traditionnelle au coup ;
• En été, puisqu'il est souvent proche de la surface, à la mouche. A cette période (surtout après la période de frai), il est également courant de le prendre en pêchant à la cuiller ou au vif pour les plus gros spécimens ;
• A la saison froide, avec du fromage.
La défense du chevesne au bout de la ligne est généralement soutenue mais brève, puis il se laisse ramener facilement. Enfin, même s'il est souvent visible en été, le chevesne est un poisson méfiant : le pêcheur doit souvent ruser pour avoir des chances de le capturer. Attention aux ombres portées sur l'eau !

Dernière modification levendredi, 24 octobre 2014 14:44
Plus dans cette catégorie : « La Truite Fario La Tanche »

chasse pêche petites annonces  

SFbBox by caulfield cup