Menu

Flotteur : le waggler droit

Une sélection de wagglers de différents grammages pour la pêche à l'anglaise.
Une sélection de wagglers de différents grammages pour la pêche à l'anglaise.

Wagglers en plume de paonAfin d'exhiber autant de plumes, toutes plus colorées les unes que les autres, le paon possède un large plumage dont les éléments qui le composent sont longs, légers et solides. Débarrassée de ses plumes, la "quille" restante en fait un excellent flotteur pour la pêche, léger, flottant, et qui fend suffisamment l'air pour être projetée à bonne distance.

Les wagglers droits sont, pour la plupart, faits de plumes de paon. Ils sont fabriqués à partir de sections droites que l'on attache au corps de ligne par le bas, soit en fixe, soit au coulissant. Ce type de fixation permet de changer le flotteur rapidement au moyen d'une simple agrafe.

Les wagglers conviennent à la plupart des eaux. En étang ou en lac, ils sont d'excellents indicateurs de touches, mais sont particulièrement efficaces dans les rivières lentes, comme l'Yvette. Cela dit, on s'en sert essentiellement pour projeter des montages entre 10 et 40 mètres de la berge, avec des poids allant de 1,5 à 4 grammes suivant la longueur de la plume (de 15 à 30 cm) et la distance de pêche recherchée.

Le montage habituel consiste à fixer le flotteur entre deux plombs qui vont constituer de 80 à 90% du poids total de la plombée. Le restant de la plombée sera fixée près de l'hameçon afin d'assurer un lancer homogène et sans risque de faire des nœuds.

Un tel montage permet non seulement de permettre à l'esche de tomber lentement vers le fond (imitation de particules tombantes), mais aussi de combattre le vent lors du lancer. C'est aussi un moyen de limiter l'effet des courants de fond.

Pour ralentir encore davantage la descente de l'esche, il est possible de rajouter un peu de plomb sur le bas de ligne ou encore laisser reposer ce dernier sur le fond de l'ordre de 20 ou 30 cm. L'effet de "drague" obtenu permettra une meilleure stabilité de la plume et, en conséquence, une meilleure appréhension des touches.

Dans chacun des cas, la distance de pêche, la plombée et la hauteur de la partie visible du flotteur (l'antenne) doivent être équilibrées. Lorsque c'est le cas, le phénomène de dragage fera que le flotteur s'enfoncera à de rares occasions, sans pour autant qu'il ne s'agisse d'une touche.

Cette méthode peut paraître singulière aux yeux de certains pêcheurs chevronnés, mais s'agissant de pêche à l'anglaise, on dira que les anglais ont toujours raison !

Dernière modification lesamedi, 04 avril 2015 20:05
Plus dans cette catégorie : « Elastiquer un scion La pêche aux leurres »

chasse pêche petites annonces  

SFbBox by caulfield cup