Menu
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : De l'ouverture de la pêche

De l'ouverture de la pêche 03 Avr 2018 23:06 #104

  • Webmaster_
  • Portrait de Webmaster_
  • Hors ligne
  • Administrator
  • Messages : 39
  • Karma: 5
Voilà.
"On revient de la pêche, lavé, purifié, tout rempli d'un grand bonheur."—Winston Churchill
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

De l'ouverture de la pêche 03 Avr 2018 22:10 #103

  • bafi
  • Portrait de bafi
  • Hors ligne
  • Junior Member
  • Messages : 22
  • Karma: 2
Pas de bassinages sur l'Yvette. Les chevesnes remplacent les truites, et heureusement pour eux, les amateurs de chubs poêlés ou congelés se font rare !!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

De l'ouverture de la pêche 03 Avr 2018 21:17 #101

  • Webmaster_
  • Portrait de Webmaster_
  • Hors ligne
  • Administrator
  • Messages : 39
  • Karma: 5
Je prends ça comme un compliment. Merci ! Et à bientôt au bord de l'eau.
"On revient de la pêche, lavé, purifié, tout rempli d'un grand bonheur."—Winston Churchill
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

De l'ouverture de la pêche 03 Avr 2018 21:04 #100

  • peZ
  • Portrait de peZ
  • Hors ligne
  • New Member
  • Messages : 4
  • Karma: 2
Je me permet de déterrer ce post qui m'a bien fait rire et qui est presque d'actualité.
Moi qui hésitais à lancer le sujet du no kill lors de mon premier post, je vois que notre webmaster a un avis bien plus appuyé que le mien sur certains types de pêcheurs
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

De l'ouverture de la pêche 10 Mar 2016 18:32 #64

  • Webmaster_
  • Portrait de Webmaster_
  • Hors ligne
  • Administrator
  • Messages : 39
  • Karma: 5
Les viandards et autres pêcheurs de bassines sont à la fête depuis quelques jours. La grande kermesse du 12 mars inonde les journaux locaux de la France entière et la toile regorge d'annonces en prélude à cette liesse populaire. Mais que se passe-t-il donc ? Ah oui, les "pêcheurs" vont aller se poster au cul des camions des pisciculteurs, qui vont lâcher des tonnes de truites à code-barres dans nos rivières pour le plus grand plaisir (on se demande lequel) des aficionados de cette pratique pour le moins douteuse, qui consiste à remplir son congélateur de poissons d'élevage sans goût. Ces mêmes "pêcheurs" que l'on ne verra pas au bord de l'eau avant le prochain lâcher, ni venir donner la main pour réparer un ponton, et encore moins assister à leur assemblée générale.

L'image qu'ils véhiculent ressemble en tous points à celle du pêcheur-beauf en vacances, assis sur son siège de camping, bob Ricard* vissé sur la tête et le pack de bières* à portée de main. Sans oublier sa ligne fluo en 40/100emes, des flotteurs pour la pêche en mer et sa canne bariolée de couleurs flashy achetée 9,95€ au supermarché du coin. Une affaire ! Les gardons en rient à chaque année en voyant les crochets de boucher descendre de la surface au cours des vacances d'été.

Mine de rien, ça fait marcher le commerce, puisque c'est l'occasion pour les grands distributeurs d'achalander leur rayon "pêche", et les pisciculteurs se frottent les mains. Et, malgré tous leurs efforts pour fournir un poisson sain, il n'en demeure pas moins vrai que ces lâchers constituent un danger pour nos milieux aquatiques. Comment peut-on se targuer d'être une association agréée de protection du milieu aquatique en organisant de telles kermesses ? Cela dit, le danger n'est peut-être que temporaire, car dans la plupart des cas, les malheureux poissons sont pris au piège dans les deux ou trois heures suivant le lâcher et les rivières sont vite vidées de leur contenu. Quelques individus plus malins que leurs congénères ne se laisseront pas prendre et finiront par s'échapper, semant la zizanie au sein des populations locales. On imagine bien une carpe regarder une truite arc-en-ciel droit dans les yeux et lui demander ce qu'elle fait là.

Et la pêche dans tout ça ? Le 12 mars donc, c'est l'ouverture en première catégorie. Si certains piaffent d'impatience de voir arriver le camion oxygéné du pisciculteur, les pêcheurs, eux, ont sorti leurs cannes à mouche soigneusement remisées à la fermeture l'année précédente et se préparent à traquer le poisson là où il se trouve. Il faut donc le chercher ! Mais quelle mouche utiliser ? Il fait encore froid et l'activité des insectes n'est pas encore à son paroxysme, loin de là. Alors, les pêcheurs vont commencer par observer la nature au bord de la rivière et tenter tant bien que mal d'imiter cette frénésie naissante pour attirer les salmonidés dans leur piège. Et, à défaut de se retrouver dans un congélateur, la plupart des poissons repartiront à l'eau après d'âpres combats au bout de la ligne.

Le pantalon de velours, la veste en tweed, la chemise à carreaux et la cravate ne sont plus de mise. Les fabricants d'équipements ont fait preuve d'ingéniosité ces dernières années pour casser cette image, inventant des vêtements adaptés à ce sport de gentleman. Cela dit, nos pêcheurs de kermesse feraient bien de s'inspirer de ce modèle, histoire de paraître moins idiots au bord de l'eau et de donner une meilleure image de notre hobby.

Rendez-vous samedi au bord de l’eau !

*L'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
"On revient de la pêche, lavé, purifié, tout rempli d'un grand bonheur."—Winston Churchill
Dernière édition: 05 Avr 2016 18:31 par Webmaster_.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

chasse pêche petites annonces  

SFbBox by caulfield cup