Les deux personnes ont été contrôlées par les gendarmes de Palaiseau dans la nuit de samedi à dimanche.

Non, la pêche ne fait pas partie des motifs impérieux désignés par le gouvernement dans l'attestation de déplacement dérogatoire. C'est ce qu'ont appris à leurs dépends deux personnes, contrôlées par les gendarmes de Palaiseau dans la nuit de samedi à dimanche à Saulx-les-Chartreux. Les deux pêcheurs ont donc écopé de 270 euros d'amende pour non-respect du confinement, à raison de 135 euros pour chacun d'entre eux. Dans un Tweet, les militaires concluent : « restez chez vous ! ».

 

Sources : Evasion FM, Le Républicain de l'Essonne, Gendarmerie Nationale.