Réalisation de frayères artificielles flottantes pour les poissons lacustres

Réalisation de frayères artificielles flottantes pour les poissons lacustres
Taille du Fichier:
5.34 MB
Date:
30 octobre 2014

Nous avons cherché à mettre au point des frayères artificielles flottantes, capables de fonctionner dans les lacs et les retenues à niveaux variables. Certains modèles de frayères artificielles se sont révélés attractifs pour l'ensemble des poissons lacustres à reproduction printanière (brochet, perche et cyprinidés). Tous ces poissons acceptent de venir frayer sur des substrats artificiels flottants, même lorsque ceux-ci sont amarrés à une certaine distance du rivage. Pour obtenir ce résultat, il est nécessaire de respecter pour chaque espèce ses exigences vis-à-vis de la structure du substrat et de sa profondeur d'immersion. Les densités d'œufs récoltés sur les substrats artificiels peuvent atteindre plusieurs centaines de milliers/m2 de frayères pour le gardon et la perche et plus d'un millier pour le brochet. Les frayères artificielles permettent d'acquérir des renseignements sur la biologie de la fraie des poissons : dates et durées précises de la période de fraie, pourcentage de survie des œufs, influence des facteurs climatiques sur le déroulement de la fraie. Le colmatage des substrats par les algues du périphyton peut entraver le fonctionnement des frayères, particulièrement dans les milieux eutrophes. Les heures de main d'œuvre requises pour l'installation et la surveillance des frayères sont du même ordre de grandeur que pour une écloserie produisant la même quantité d'œufs embryonnés.

 
 
 
Powered by Phoca Download