Après le nettoyage hivernal, les frayères artificielles ont été remises à l'eau en bordure du Lac de Lozère à Palaiseau, sous l'oeil vigilant de notre Bernache agréée.

"Il va falloir que les géniteurs travaillent dur pour compenser la prédation des cormorans," note Fabien Daubresse.

Les premières frayères avaient été installées en 2015, à la fois au Lac de Lozère et au Lac du Mail. Dès la première année, les alevins ont été vus en nombre, principalement à Lozère, tandis que plusieurs alevins de brochets ont été comptabilisés l'an dernier au Lac du Mail.

Alevin de brochet au Lac du Mail

TPL_BACKTOTOP