Samedi 26 mars, les électeurs des associations agréées de pêche ont élu leurs représentants à la fédération de pêche de l'Essonne. Treize candidats se sont présentés... pour quinze postes. Les responsabilités décourageraient-elles les candidats ? Tous ont donc été élus. 

Trois nouveaux venus représentent Draveil, l'Orme des Mazières et l'Epinoche du Val d'Orge. L'ancien bureau a été reconduit avec Serge Giboulet au poste de président fédéral de l'Essonne.

Néanmoins, l'assemblée générale qui a précédé dans la matinée a permis aux présidents des associations de s'exprimer et une forte demande pour lutter contre les pollutions en justice et non simplement en demandant des dédommagements ou laissant les syndicats de rivière agir, s'est exprimée. Une commission juridique sera donc créée et la question de financer les poursuites en justice est sur le tapis.

Rappelons que les pollutions sont chroniques sur nos rivières. Dramatiques parfois : Il y a six ans, la Fosse Montalbot a été décimée. L'année dernière c'était le cas de l' Ecole et récemment celui de la Böele, de l'Orge à l'aval du Carouge.

Il reste heureusement de nombreux spots poissonneux !

On peut donc s'attendre à des actions concrètes de la part de la fédération départementale en matière de pollutions.

F.D.

TPL_BACKTOTOP