Si vous pratiquez la pêche en mer durant vos congés annuels, cette nouvelle disposition vous concerne.

Un nouvel arrêté ministériel publié le 30 décembre 2021 est entré en application le 1er janvier 2022 : l’obligation de marquer certaines espèces capturées en pêche maritime de loisirs doit désormais se faire "dès la mise à bord".

Cette décision vise à "clarifier la réglementation actuellement en vigueur", explique en ligne l’Agence française pour la biodiversité (AFB).

Depuis l’arrêté du 17 mai 2011, le pêcheur amateur, en mer, doit couper la partie inférieure de la nageoire caudale du poisson ou de la queue du crustacé, "sans empêcher la mesure de la taille du poisson".

Cette obligation doit désormais être observée dès la prise sortie de l’eau, "sauf pour les spécimens qui sont conservés vivants à bord dans un vivier afin d’être relâchés ou ceux qui sont relâchés immédiatement après leur capture dans le cadre du pêcher-relâcher". Autrement dit, le no-kill.

Le texte officiel : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044807107

TPL_BACKTOTOP