Dessin original De Toulouse-Lautrec - RMN Musée d'Orsay
Dessin original De Toulouse-Lautrec - RMN Musée d'Orsay
Culture pêche

La plus célèbre de toutes les cannes en bambou fendu construites par Hardy Bros. doit être la CC de France. Mais pourquoi un tel nom pour une canne fabriquée en Angleterre ?

La CC de France a été commercialisée dans des longueurs de sept et huit pieds pendant un demi-siècle, entre 1911 et 1961, et s'est avérée très populaire, mais de nos jours, peu de propriétaires réalisent que la canne a été construite et nommée d'après un concours dont le vice-président n'était autre que Louis Bouglé. Le club de lancer a été créé par le Prince Pierre Arenberg, qui a organisé un concours de lancer au Bois de Boulogne au printemps 1909, auquel ont participé des pêcheurs de toute l'Europe.


Du point de vue des organisateurs, le concours a été un énorme succès, si ce n'est que les Anglais ont remporté la plupart des épreuves. Le comité se réunit donc à nouveau pour étudier la possibilité de transformer leur idée en une compétition régulière et le résultat fut le Casting Club de France, qui fut constitué le 14 janvier 1910. Le conseil d'administration est composé du Prince, de Louis Bouglé et de Paul Caillard comme vice-présidents et d'une brillante brochette de talents français du casting - la première grande victoire du comité étant d'être reconnu comme la seule autorité régnant sur les records de lancer en France. L'organisation a distribué des médailles et a même imprimé un annuaire, de sorte que tous les registres établis ont été conservés.

Le club a très rapidement attiré de nombreux adeptes, le tournoi de lancer à la mouche s'avérant tout aussi populaire que le tournoi de lancer au moulinet et il n'a pas fallu longtemps pour que des pêcheurs comme A.P. Decantelle et J.J. Hardy deviennent des compétiteurs réguliers, Hardy remportant sa section du concours de 1910 avec un lancer de près de 23 mètres en utilisant une canne CC de France de 7 pieds qui avait été construite spécialement pour l'épreuve de précision. Le fait que les cerceaux dans lesquels la mouche devait être lancée avaient été soigneusement placés sous des branches surplombant un cours d'eau, d'où la nécessité d'une canne courte, mais très précise et rigide, donne une idée des problèmes techniques rencontrés pour remporter cette épreuve. L'exemplaire utilisé par Hardy a été conservé au musée Hardy à Alnwick et pèse à peine 85 grammes. Le club a continué à organiser des événements pendant de nombreuses années, et Bouglé s'est vu offrir la présidence à la mort prématurée du Prince, bien qu'il ne l'ait pas acceptée.

Né à Orléans en 1864, Bouglé a passé beaucoup de temps en Grande-Bretagne et aux États-Unis et a écrit plusieurs articles pour des magazines de langue anglaise. Sa grande passion était le cyclisme, mais la pêche le suivait de près et il avait beaucoup contribué à la pêche française lorsqu'il est décédé en 1924. On se souvient surtout de lui comme de l'homme qui a introduit en France le spin casting à l'américaine avec un moulinet multiplicateur et une canne à une main, ce qui a eu un effet spectaculaire sur les distances que l'on pouvait atteindre.

Les compétitions se poursuivirent pendant de nombreuses années après la mort de Bouglé et les membres de l'équipe Hardy remportèrent régulièrement des épreuves jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Si la canne CC de France n'est plus fabriquée, il existe deux modèles de moulinets Bouglé au catalogue Hardy actuel, dont une réplique de l'original de 1939 (photo ci-dessous).

TPL_BACKTOTOP