Beaucoup de pêcheurs utilisent le feeder pour pêcher les carassins, mais lorsque la météo est bonne et qu'il n'y a pas trop de vent, on peut préférer la pêche au coup et un montage à flotteur sensible pour cibler ces poissons timides.
Comme la plupart des carassins sont pêchés à courte distance, on peut pêcher avec une canne télescopique ou à emboîtement, un flotteur léger, en ciblant une distance d'environ 5-6m du bord. Au Lac de Lozère, la pêche à l'anglaise permet d'atteindre les bordures de l'île où ces poissons se trouvent souvent.
Sur l'hameçon, on peut escher un pellet de 6 mm, des asticots, ou, mieux encore, du maïs. Le montage terminal doit toucher le fond, ou préférablement traîner légèrement pour ne pas effrayer les poissons lorsqu'ils mordent à l'hameçon. Pour amorcer, il suffit de trois boules de la taille d'une mandarine pour commencer. On effectue un rappel ensuite toutes les deux ou trois prises.
Le meilleur moment pour pêcher le carassin est soit tôt le matin, soit en fin de journée.
Un dernier conseil : ne ferrez que si le flotteur plonge franchement ; les petites touches qui font à peine osciller le flotteur sont courantes avec ces poissons, alors ignorez-les tant que vous le pouvez.

Le montage :

- Un flotteur léger de forme boule avec une grande quille.
- Corps de ligne en monofilament 18/100e.
- Bas de ligne en monofilament de 14/100e. Vous pouvez pêcher plus léger, mais le risque de prendre une carpe n'est pas à exclure.
- Hameçon de 16 à 12 suivant la taille des poissons recherchés.
- La plombée principale doit être placée aux trois-quarts de la profondeur.
- Le carassin est friand de toutes sortes d'appâts, mais dans nos lacs, le maïs est une valeur sûre. Pas plus de deux grains à la fois et amorcez légèrement. Si vous pêchez au maïs, vous pouvez égrainer à la place d'amorcer.

Flotteur boule

TPL_BACKTOTOP